19 mai 2009

Nanachronique d'art

C'était les portes ouvertes de Belleville( voir mon billet précédent) Je remercie tous ceux qui sont venus voir mon exposition . j'ai même rencontré des virtuels en réel (les blogueurs sont des personnes...) 1,2,3 pas de soleil... Dans les rues désertes et froides , je cheminais tous les matins de Gambetta à Belleville ,sans peur (Miss Tic, rue de la Mare) cherchant l'espoir...en noir...(coeur noir,rue Piat) les mots pour moi...(rue de la Mare) Qu'allais je faire? dans l'atelier... [Lire la suite]