29 octobre 2008

La main, SLICK (suite)

Elle, passant par là  ( galerie Numeriscausa ) Sa main, support éphémère de fleurs aléatoires, captatrice de couleurs, d' images virtuelles, caressée par la lumière. Elle aime le travail de Miguel Chevalier , créateur et projecteur de couleurset de formes , de mondes qui bougent, magiques... Découvrez Gilbert Bécaud! A suivre
Posté par PassantePensante à 07:23 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 octobre 2008

Rencontre fortuite avec Amihai Melki

     SLICK, (voir message précédent) c'est fini Joli lieu que ce 104 Elle, elle avance,  s'arrête, questionne . Elle regarde cette photographie (galerie HallagalleriaHallagalleria) : une  armature jaune de chaise vide dans un lieu abandonné Elle aime cette atmosphére, ce lieu pourrait s'inscrire dans son album photos intitulé "Riens" Elle repart, Amihai Melki  la suit et l'interpelle: "On m'a dit que vous aimez mes photos". Elle se retourne et... [Lire la suite]
Posté par PassantePensante à 20:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 octobre 2008

Urgent, Vite, Viens, SLICK

Vite , cours tout de suite au   104, lieu magique à  SLICK, le off du ouf de la FIAC. Là des galeries t'attendent, des artistes te guettent Dépeches toi , ça ferme aujourd'hui à 17h, Quitte ton travail et viens; Rendez vous là bas
Posté par PassantePensante à 12:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 octobre 2008

Cadeau du dimanche

Encre de chine, des petits gestes  du poignet et hop Traces de mes passer là Découvrez Chen Leiji!
Posté par PassantePensante à 16:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
25 octobre 2008

Rencontres improbables, signes urbains

Rapprocher l'improbable , signifier les signes du rien Rencontres, Heu... Découvrez Pigalle!
Posté par PassantePensante à 07:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 octobre 2008

L'étrange et moi

Chercher l'étrange, ce qui ne se voit pas et apparaît soudain Comme dans les cahiers où nous gribouillions au crayon noir pour faire apparaître quelque chose, dans le blanc J'aime la virtualité proche du rêve Je me rêve, moi je ne suis pas Elle, elle rêve rouge Attraper la virtualité dans ses reflets (pochoir de Miss Tic) ...
Posté par PassantePensante à 07:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 octobre 2008

Yalla, soeur Emmanuelle

Au revoir Emmanuelle  , YALLA , disait- elle (voir la vidéo avec Pivot) YALLA de Callogero (voir le clip) On ne retient pas l'écume Dans le creux de sa mainOn sait la vie se consume Et il n'en reste rien D'une bougie, qui s'allumeTu peux encore décider du cheminDe ton cheminCrois-tu que tout se résumeAu sel d'entre nos doigtsQuand plus léger qu'une plumeTu peux guider tes pas Sans tristesse ni amertume Avance et avance puisque tout s'en vaTout s'en va Yalla,Yalla,Yalla,YallaElle... [Lire la suite]
Posté par PassantePensante à 07:51 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 octobre 2008

Souvenirs voilés

Il, Nostalgie, Ses souvenirs se voilent  Elle, Lui, Elle, Disparition  des sensations, le temps... Et dans la mémoire de l'homme une jolie fumée , mes souvenirs se voilent...                                                          ... [Lire la suite]
Posté par PassantePensante à 15:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
19 octobre 2008

Non, non, non, Manifestation Education Nationale, 19 octobre 2008

Non, non, non... Non, non, non pas de réduction massive d'effectif . Solidarité.   Gardons les cervelles des enfants. Si vous aussi vous voulez  vous manifester:  pour Une école, votre avenir cliquer sur ce lien Payons et gardons les éleveurs de jolies cervelles, les chti et les autres... Au mileu de la foule des passants, des voyageurs. Parfois des figures surgissaient... ... [Lire la suite]
18 octobre 2008

La petite chaperone violettte

La petite, Tap,tap, tap, des petits pieds qui courent. Elle piaillait en petits rires, obstinée, s'accrochant. Décrochée par sa mère , elle revenait vers cet homme, ouvrait sa bouche et criait victorieuse. Elle s'agrippait, heureuse. Elle l'aimait cet homme immobile et muet, si grand, parfaitement sage, beau taiseux. Peut- être  reviendrait-elle vers lui un jour.... Découvrez Louis Aragon!
Posté par PassantePensante à 16:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :