Je parcoure,  dans le jour, dans le noir  . La ville me parle. Je lecture la ville .

Mon émotion a besoin de formes qui font sens. Aller là où  je ne sais pas.

Ce que je vois est ce qui me fait signe et mon parcours acquiert du sens . Je rencontre   des poseurs de signifiants décalés dans le temps et  des riens  qui font écho à ce que je suis ;

Ecrits mots, mots cherchés, pochoirs, tags , stickers,mot des poteaux.

Je vous aime les mots. 

Le sens est mit. .Je me lie dans ces attaches apparitions.

Anthropologie photographique, Sociologie urbaine, Phénoménologie visuelle, beaucoup de penseurs analysent la ville  à partir des formes laissées, posées, bavardes, accrochantes, conquérantes. Prochainement sur cet écran des éclairages de penseurs.

Moi je suis juste une receuilleuse, une voyeuse, une aire du temps érrant dans l'air du temps, de tant en temps..

IMG_7733__640x480_IMG_8088__640x480_