28 septembre 2008

Rouge

Rouge, matin rouge, intensité de la lumiére. Rouge sur rouge,  rien ne bouge. Elle regarde immobile et sans rage. Le bordeaux de la nuit est devenu presque rose . Le rouge bouge. Elle , elle ne bouge pas, elle regarde..
Posté par PassantePensante à 21:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,